Tom Critiques de Films 0 Réaction

Peppermint un film frais et piquant

Jennifer Garner a des compétences très particulières. Compétences qu’elle avait déjà acquises au début de sa longue carrière d’actrice. Des compétences qu’Hollywood a ainsi eu du mal à mettre en valeur. Bien entendu, à quelques nobles exceptions près. Dans Peppermint, un film d’auto justice, Pierre Morel cherche donc une chose. Si vous ne le savez pas, c’est le réalisateur de Taken. Morel veut ressusciter l’une des compétences oubliée de Garner. Cela faisait longtemps qu’on ne l’avait pas vu faire la justice.

Peppermint affiche du film 2018

Crédits Photo: © Motion Picture Artwork2017 STX Financing, LLC.

 

Grâce à ce rôle, elle a eu une autre chance de faire la justicière. À la fois empathique et trompeuse, elle avait déjà joué dans un rôle similaire. Ne vous rappelez-vous pas d’Elektra? C’est vrai, ce film parti dans les oubliettes assez vite. Si vous ne l’avez pas encore vu, nous vous le conseillons. Dans notre film, une mère au foyer se changera en ange de la mort. Garner va nous donner tout ce qu’on lui demande. De la brutalité à la tendresse maternelle, tout y sera. Cependant, de temps en temps le coté mère poule gâche un peu le coté vengeur. A part les moments où elle pète un câble, le film déraille du début à la fin.

L’héroïne du film: Riley North

Garner incarne une simple mère de famille. Elle s’appelle Riley North. Dès le début du film elle se bat et tue un homme dans une voiture. Cela se passe à Los Angeles dans un parking, au dernier étage. Blessée à la jambe, elle va boiter jusqu’à son Van garé dans une rue. C’est là qu’elle va donc se soigner d’une manière assez brutale. Ceux qui n’aiment pas les opérations bloc opératoire devront se cacher les yeux. Voilà nous savons tous donc que c’est un genre de Rambo. Après avoir vu ces séquences de femme sans pitié, passons à la Riley d’avant. On se retrouve donc cinq ans dans le passé. À cette époque, elle n’était qu’une simple mère au foyer. Elle travaillait en tant que banquière et vivait avec modestie.

Le mari fautif: Chris North

Son mari, Chris, est un mécanicien. Ainsi, c’est Jeff Hephner qui joue le rôle. Ils ont une fille de 10 ans, Carly, qu’ils aiment de tout leur cœur. Cailey Fleming interprète donc le rôle de Carly. Ils vivent au jour le jour comme la plupart des gens. Un jour une opportunité se présente alors à Chris. Il a un ami qui s’appelle Diego Garcia. Ainsi, Juan Pablo Raba fait son rôle. C’est un petit dealer de drogue. Il rêve alors de changer son avenir.

Il va donc lui proposer une affaire en or. Chris et lui vont pouvoir se faire un max d’argent très vite. Il s’agit d’un vol d’argent. Pour cela, Chris doit accepter d’être le chauffeur. Il a juste une chose à faire. Il doit attendre et conduire pour le retour. Le plan n’est pas très clair mais il accepte. En effet, il veut lui aussi changer sa vie.

La famille North: Riley, Chris et Carly North

Crédits Photo: © Motion Picture Artwork2017 STX Financing, LLC.

Un peu plus tard, Chris réfléchit sagement. Au final, il décide d’annuler le coup et de se retirer. Il téléphone à Diego mais tombe sur sa messagerie. Il lui laisse le message comme qui il se retire. Cependant, il est trop tard. Garcia, le grand patron de tous les dealers, est au courant de leur plan. Il ordonne alors à ses gars de le trouver et de le tuer. Comme il dit: fait lui la peau, il servira d’exemple. Nous somme donc à une fête foraine. La famille heureuse passe alors un bon moment. C’est l’anniversaire de leur fille. Soudain, une voiture passe. À son bord 3 individus commencent à tirer sur Chris et Carly. Riley, à la traine, voit son mari et sa fille se faire cribler de balles. Elle se fait aussi toucher, mais en sort indemne.

Ils meurent mais elle survit

Riley restera hospitalisée pendant un mois. Pendant ce temps elle se fera aussi expulser de chez elle. Ainsi, le détective Stanley Carmichael du LAPD rentre en scène. Le rôle de Stanley, c’est John Gallagher Jr. qui le joue. C’est lui qui s’occupe de l’affaire. Il va l’aider à démasquer les tueurs pour les mener tribunal. À cause des juges et des procureurs corrompus, les tueurs ressortent. Ils n’auront même pas de procès. Cependant, Riley se voit interné dans un hôpital pour fous. En chemin, elle assomme Stanley avec un extincteur puis s’échappe.

Aucunes infos sur les 5 ans d’absence

Tout le monde s’attend à voir ce qu’elle a fait durant ces 5 longues années. On s’imagine qu’elle pleure sa famille. Peut-être qu’on en saura plus sur l’entrainement qu’elle a eu. En effet, après avoir vu le début du film, on se pose des questions. Qui l’a transformé en machine à tuer? Comment à t’elle retrouvé les tueurs? Qu’a-t-elle fait pendant toutes ces années? Nous n’en sauront rien ou très peu. Au lieu de cela, le film s’assure que le passé de son héroïne reste inconnu.

Riley North version 2.0

Lorsque l’on revoit Riley, elle est déjà une machine à tuer. Ce n’est plus du tout la même. C’est maintenant une experte de combat armé et à main nue. Son retour s’annonce lorsque l’on trouve les corps de trois hommes armés. Elle les a pendus à une grande roue. On comprend donc qu’elle va se lancer dans une sorte de quête. Celle d’éliminer le cartel de Garcia au complet. Stanley se voit de nouveau responsable de cette affaire. En effet, la mort des 3 types ont un lien étroit avec Riley. Il s’avère que ce sont les tueurs de son mari et de sa fille. 2 personnes vont alors l’assisté lors de cette affaire. Le détective Moises Beltran, joué par, John Ortiz, son associé droit. Annie Ilonzeh aka detective Ilman. C’est un agent du FBI qui dit la vérité en face.

Juan Pablo Raba aka Diego Garcia

Crédits Photo: © Motion Picture Artwork2017 STX Financing, LLC.

Zoom sur Jennifer Garner

Comme d’habitude, Jennifer Garner maîtrise son rôle à la perfection. Pas question de sourire, de soupirer ou de faire un geste inadapté à son rôle. Même si quelque chose la gratte sous sa chaussure, ce n’est pas grave. Elle continue d’assumer à fond l’héroïne. Cela aurait été mieux qu’elle nous le fasse savoir. En effet, le film devient risible lorsqu’elle commence à se prendre au sérieux. Depuis À Vif, les films de ce genre se font critiquer. Certains voient Leur approche trop réactionnaire, sinon fasciste. Peppermint s’efforce de faire la différence. En effet, ils font jouer des acteurs de couleur dans les rôles de bons gars. Les hommes de main de Garcia ressemblent au gang du MS-13. Récemment, Fox News les ont beaucoup mis en avant.

Notre avis et critiques

Ce film est un thriller modeste. Il lutte pour l’équilibre entre la violence et son contexte dérangeant. Que vous trouvez cela excitant ou troublant varie d’une personne à l’autre. Cependant, dans les deux cas, Garner offre une performance inouïe. Cela mérite une certaine gratitude. Espérons que cela mènera l’actrice vers de meilleurs rôles dans d’autres films d’action.

C’est un film qu’il vaut mieux voir entouré de monde qui est là pour rire. En effet, cela aidera à rigoler de chaque bravade. Peppermint n’est pas un modèle d’égalité. C’est juste l’explosion violente d’une femme à bout. De la maman poule qui devient un genre de Punisher. Sa vengeance reflétera tout ce qu’elle a subit mentalement et physiquement. Cependant, nous avons bien adoré le film. Si nous devons vous donner un conseil c’est simple. Regardez-le dès que vous pourrez.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *